Vivre en Belgique : Guide à l’usage des nouveaux arrivants à Bruxelles et en Wallonie

Enseignement

Lors de l’inscription de votre enfant à l’école, la direction vous donnera des renseignements et vous pourrez poser vos questions. Si vous ne parlez pas bien la langue, essayez de vous faire accompagner d’une personne capable de traduire.

Vous trouverez de nombreuses informations sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles : www.enseignement.be

Pour de l’information approfondie:
http://www.vivreenbelgique.be/3-l-enseignement

Comment est organisée l’école en Belgique ?

L’école est divisée en trois niveaux :

  • l’école maternelle : concerne les enfants entre 2 ans et demi et 5 ans accomplis
  • l’école primaire : concerne les enfants à partir de 6 ans
  • l’école secondaire : concerne les enfants à partir de 12 ans

Est-ce que mon fils de 
3 ans doit aller à l’école ?

Avant l’école primaire, il y a l’école maternelle qui accueille les enfants dès 2 ans et demi.

À l’école maternelle, votre enfant va découvrir l’école et les autres enfants. À cet âge, les jeunes enfants apprennent très vite. Cela leur permet aussi d’apprendre facilement la langue française dont ils auront ensuite besoin en classe.

  • Nous vous conseillons vivement de mettre votre enfant à l’école dès 3 ans. Même si ce n’est pas obligatoire, cela lui sera très utile pour la suite de sa scolarité.

Est-ce que ma fille de 7 ans doit aller à l’école ? 
Mon fils a 16 ans. 
Est-il obligé d’aller à l’école?

Oui. À partir de 6 ans et jusqu’à 18 ans, l’école est obligatoire.

Six ans, c’est le début de l’école primaire. Il y a six années primaires à l’issue desquelles un diplôme est délivré pour pouvoir entrer à l’école secondaire.

À l’issue de l’école primaire, vers 12 ans, les élèves commencent l’école secondaire. À partir de la troisième année, plusieurs orientations sont possibles :

  • étudier pour poursuivre des études supérieures dans les sections de transition
  • apprendre un métier dans les sections de qualification
  • suivre une formation plus pratique qui se partage entre école et entreprise.

  • Attention, quand vous choisissez une filière dans le secondaire : il est important de bien penser aux métiers que votre enfant aimerait exercer plus tard. Vérifiez que la filière choisie permet de s’orienter dans cette direction.

N’hésitez pas à demander conseil aux professeurs, à la direction et au centre PMS [?] de l’école de votre enfant. Ils peuvent vous aider à choisir une orientation dans le secondaire.

Lors de sa réussite à la fin de l’école secondaire, votre enfant reçoit un diplôme. Avec ce diplôme, il pourra s’inscrire dans l’enseignement supérieur ou rechercher un emploi (voir chapitre «emploi»).

Et l’inscription ?

Nous vous conseillons de rechercher une école et d’inscrire votre enfant rapidement après votre arrivée en Belgique. Prenez rendez-vous à l’école.

  • Si vous avez des difficultés à parler ou à comprendre la langue, allez-y avec un interprète ou une personne qui est capable de traduire. Vous pouvez aussi demander de faire appel à un service spécialisé de traduction et d’interprétariat. Parlez-en à l’école.

Tous les enfants ont le droit de s’inscrire dans une école, les enfants belges comme les enfants étrangers, avec ou sans papiers. L’école peut refuser d’inscrire un enfant dans un seul cas : quand elle n’a plus de places disponibles.

  • Les enfants sans titre de séjour doivent aussi s’inscrire à l’école et la fréquenter régulièrement.
  • Attention! En première secondaire, c’est un peu différent.

Renseignez-vous auprès de l’école de votre enfant ou, s’il n’est pas encore inscrit, auprès de l’école dans laquelle vous souhaitez l’inscrire, ou encore sur le site : www.inscriptions.cfwb.be

Comment choisir une école pour mon enfant ? 
Qu’est-ce qui est important ?

Vous pouvez choisir librement l’école.

  •  Il est important de choisir une école dans laquelle vous sentez que vous et votre enfant serez bien accueillis. Visitez plusieurs écoles. Demandez conseil à d’autres familles, à vos voisins. Demandez à rencontrer la direction, à visiter l’école, à rencontrer un ou des professeurs lors de la visite, s’ils sont disponibles.

La plupart des parents choisissent l’école de leurs enfants en fonction de sa situation géographique. Mais ce n’est pas le seul élément qui compte.

Une école officielle ou 
une école libre ?

En Belgique francophone, la Fédération Wallonie-Bruxelles est le pouvoir public responsable de l’enseignement et de son financement. Les écoles sont organisées soit directement par la Fédération, soit par un pouvoir public local (Province ou COCOF [?], Ville ou Commune), soit par une association privée. Ces « pouvoirs organisateurs » sont responsables notamment de l’orientation philosophique de l’école, de son organisation et de son approche pédagogique.

Toutes les écoles officielles (organisées par les pouvoirs publics) adhèrent à un ensemble de principes et de valeurs (la recherche de la vérité, l’objectivité scientifique, l’ouverture, la tolérance, …) sans privilégier une doctrine philosophique ou religieuse particulière. Un cours de morale laïque ou de religion y est dispensé en fonction des choix des parents. 

Un grand nombre d’écoles libres sont à caractère confessionnel (essentiellement catholiques, mais il existe également des écoles juives, protestantes et musulmanes). Certaines écoles libres sont laïques ou organisées en fonction d’un projet particulier.

A moins de ne pas être reconnues (et donc pas financées) par la Fédération Wallonie-Bruxelles, les écoles wallonnes et bruxelloises dispensent des cours qui portent sur des savoirs et des compétences de même niveau et de même nature.

  • Ne pas confondre écoles libres et écoles privées. Les écoles privées peuvent enseigner avec la reconnaissance d’une autre autorité (comme le baccalauréat en France) ou sont homologuées par la Belgique mais dispensent un enseignement dans une autre langue que le français ou le néerlandais. Dans les écoles privées, les parents doivent payer pour inscrire leur enfant. C’est pourquoi ces écoles sont beaucoup plus chères.

A Bruxelles, école en français ou en néerlandais ?

À Bruxelles, vous avez le choix entre l’enseignement francophone et néerlandophone pour votre enfant. Il est important, en tant que parent, que vous réfléchissiez à ce qui est le mieux pour lui. Une fois la langue et l’école choisies, il est préférable de poursuivre sa scolarité au même endroit.

Demandez la liste des écoles de tous les réseaux auprès de votre commune, ainsi que les dates d’inscription pour les écoles primaires.

Est-ce que je dois payer pour inscrire mes enfants à l’école ?

Non, l’inscription dans une école de la Fédération Wallonie-Bruxelles est gratuite.

Mais attention! Certains services et fournitures scolaires peuvent être payants : la cantine le midi, la garderie ou l’étude, certaines activités culturelles et sportives, les photocopies, les livres, les équipements,… Ce sont les frais scolaires. 

  • Si l’école réclame de l’argent pour l’inscription, vous êtes en droit de refuser.
  • Renseignez-vous bien sur les frais scolaires. Ils sont différents d’une école à l’autre. Si vous avez des difficultés financières, demandez à rencontrer la direction afin de trouver une solution.
  • Il existe parfois des aides financières pour les élèves de l’enseignement secondaire (bourses d’études).

Renseignez-vous auprès de l’école de votre enfant.

Qui peut garder mon enfant en dehors des heures de cours ?

Les écoles organisent des garderies pour les enfants de 3 à 12 ans avant et après les cours. Elles sont généralement payantes. 

Les écoles organisent également des études, qui permettent aux enfants de faire leurs devoirs, des activités sportives et socioculturelles.

En dehors de l’école, il existe aussi de nombreuses activités extra-scolaires à destination des enfants et des adolescents (sport, chant, danse, musique, dessin, expression créatrice, etc.). 

Renseignez-vous auprès de l’école.

  • Le prix varie d’une activité à l’autre et d’une association à l’autre. Renseignez-vous.
  • Pendant les vacances scolaires, vous pouvez aussi inscrire votre enfant dans un centre de vacances, à un stage ou dans une garderie.

Renseignez-vous auprès de l’école de votre enfant, de votre commune ou de l’Office de la Naissance et l’Enfance (ONE).

  • Certaines mutuelles peuvent vous aider financièrement.

Qu’est-ce que je peux faire pour accompagner mon enfant dans sa scolarité ?

Le plus grand service que vous pouvez rendre à votre enfant est de suivre son travail à l’école : rencontrer ses professeurs, vous rendre disponible, l’encourager à faire ses devoirs et l’accompagner, lui demander comment cela se passe à l’école, regarder son journal de classe [?]

  • Dans toutes les écoles, il y a des réunions de parents. Participez-y, même si la langue et l’inconnu rendent cela difficile pour vous. Vous y rencontrerez les professeurs de vos enfants et pourrez les aider à mieux connaître vos enfants. Vous pourrez mieux comprendre ce qui se passe à l’école. Vous pourrez aussi demander de l’aide aux autres parents.
  • Il y a des associations de parents qui aident les parents à faire entendre leur avis et à agir sur ce qui se passe à l’école. Parlez-en à l’école.
  • Certaines écoles ont mis en place un soutien scolaire et des cours pour apprendre le français pour les primo-arrivants : notamment les classes passerelles.
  • Il existe aussi des possibilités de soutien scolaire hors de l’école (par exemple les écoles des devoirs).

Pour en savoir plus: www.ffedd.be

Que faire si mon enfant a des difficultés scolaires ?

Certaines écoles proposent des solutions pour aider les élèves en difficulté.

  • Vous pouvez demander à rencontrer les enseignants afin de savoir ce que l’on peut mettre en place pour aider votre enfant.

Si les difficultés persistent ou sont très importantes, le professeur et l’école vous orienteront vers des services spécialisés qui peuvent aider : des centres PMS [?], des écoles de devoirs et d’autres services.

Si votre enfant souffre d’un handicap ou de difficultés d’apprentissage particulières, il existe un enseignement spécialisé dès le niveau de l’école maternelle.

Où puis-je trouver d’autres informations ?

Lors de l’inscription de votre enfant à l’école, la direction vous donnera des renseignements et vous pourrez poser vos questions. Si vous ne parlez pas bien la langue, essayez de vous faire accompagner d’une personne capable de traduire.

Vous trouverez de nombreuses informations sur le site de la Fédération Wallonie-Bruxelles : www.enseignement.be

Pour de l’information approfondie:
http://www.vivreenbelgique.be/3-l-enseignement