Accueil des nouveaux arrivants

S’intégrer, qu’est-ce que ça veut dire ?

Souvent, on parle de l’intégration des migrants. Qu’entend-on par là ?

Il s’agit tout d’abord d’un processus à double sens :

  • pour les migrants, s’intégrer nécessite des efforts pour comprendre, s’adapter, se familiariser au pays d’accueil, et y conduire sa vie en toute autonomie. Cela implique notamment d’apprendre le français, de comprendre et de respecter les droits et les responsabilités associés à la vie en Belgique.
  • pour la société d’accueil, garantir le respect des droits et un traitement égal aux migrants comme aux Belges, notamment dans leurs rapports avec les administrations et sur le marché du travail, et développer une politique pour encourager les efforts d’intégration, via l’organisation de formations, de guidances ou d’éducation permanente notamment.

S’intégrer signifie alors participer pleinement à la vie culturelle, économique, citoyenne et sociale en Belgique.

Il n’y a pas un « modèle » à suivre, mais bien un ensemble de principes à respecter, de part et d’autre : la liberté individuelle, l’égalité – notamment entre les femmes et les hommes – et la non-discrimination, la liberté d’orientation sexuelle, le droit à la vie privée, la liberté religieuse, les droits de l’enfant, l’observance des règles qui régissent la vie sociale (code de la route, règlement sur les voiries ou sur les relations de voisinages, règlements civiques), l’égalité de traitement dans ses relations avec l’administration.

La connaissance du français est indispensable pour participer à la vie civique et culturelle, pour faciliter vos relations sociales et pour mener à bien vos projets professionnels.

  • Des cours de français sont organisés en Wallonie et à Bruxelles, par de nombreux organismes (écoles, communes, associations, etc.). Les conditions d’inscriptions et les contenus sont variables d’un organisme à l’autre. Les cours sont parfois gratuits.

En Wallonie et à Bruxelles, depuis 2013, les pouvoirs publics organisent des parcours d’accueil, afin d’accompagner les migrants nouvellement arrivés en Belgique francophone dans leurs démarches.

Pourquoi un service d’accompagnement pour les nouveaux arrivants ?

Lors de vos contacts avec l’administration communale, régionale ou fédérale, dépendamment de l’étape à laquelle vous êtes dans votre cheminement, vous recevrez les coordonnées d’un service d’accompagnement pour les nouveaux arrivants dans votre région. Les services d’accompagnement vous informent et vous orientent dès que vous arrivez en Belgique.

Ils vous aident à trouver les services dont vous avez besoin. Vous pouvez prendre rendez-vous avec ce service pour obtenir toutes les informations essentielles à votre installation en Belgique.

Rendez-vous dans la section « Service d’accompagnement des primo-arrivants de la rubrique « Infos et conseils » icone info pour trouver le service qui correspond à vos besoins !

Et le parcours, qu’est-ce que c’est ?

Les services d’accompagnement ont conçu un parcours, un programme. Ce parcours vous aide à résoudre les difficultés liées à votre arrivée récente et à vous guider vers différents services qui peuvent vous aider à vous intégrer.

Chaque région de la Belgique possède son propre parcours et y offre des services divers. Pour plus d’informations sur les parcours, consultez la section « Comment se déroule le parcours ? » .

Comment se déroule le parcours ?

Le parcours commence par un accueil individuel avec un(e) conseiller du service.

  • Souvent les conseillers des services d’accompagnement parlent plusieurs langues. Plusieurs d’entre eux ont, eux aussi, été des nouveaux arrivants. Ils ont connu les mêmes obstacles et questionnements que vous.

Lors de ces rencontres, on vous aidera à:

  • faire le point sur votre situation et dresser la liste de vos besoins : langue, logement, revenus, soins de santé, école pour les enfants, emploi, formation, etc.,
  • réaliser les démarches nécessaires,
  • vous informer sur les droits et devoirs de tous les citoyens et toutes les citoyennes vivant en Belgique.

  • Dans un parcours, vous apprenez beaucoup sur la société belge : par exemple, où et comment chercher du travail, où vous adresser quand vous êtes malade, où vos enfants peuvent aller à l’école.

  • Le parcours est gratuit.

  • Les services d’accompagnement proposent des tests pour évaluer votre niveau en français. Ils vous orientent, si c’est nécessaire, vers une formation à la langue française offerte par des organismes reconnus par les pouvoirs publics.

À Bruxelles, les services de parcours et d’accompagnement s’appellent «  Bureaux d’Accueil pour Primo-Arrivants, « BAPA ».

Pour en savoir plus sur les BAPA, consultez la section « Bureau d’Accueil pour Primo-Arrivants à Bruxelles »http://www.belgique-infos.be/?p=3387&preview=true

Le BAPA a pour mission d’organiser le parcours d’accueil des primo-arrivants à Bruxelles. Il donne les informations et le soutien nécessaires pour mener une vie en autonomie.

En Wallonie, ils s’appellent des Centres régionaux d’intégration,

« CRI ».

Pour en savoir plus sur le parcours d’accueil wallon, consultez le site web « Portail Action Sociale et Santé en Wallonie » de la Région Wallonne.

ou

Consultez la section « Parcours d’accueil en Wallonie » pour des informations générales.

À Bruxelles, il y a également un parcours flamand. Ce parcours flamand est organisé par le bureau d’accueil BON (Brussel Onthaal)

Celui-ci se compose :

  • d’un cours de base de néerlandais,
  • d’une première rencontre avec la société flamande et belge,
  • d’une aide pour trouver un emploi ou une formation,
  • d’informations sur la culture et les loisirs,
  • d’un programme d’intégration civique
  • de rencontres individuelles avec un conseiller.

Consultez le site web de BON pour plus d’informations sur leurs services : http://bon.be

Le parcours peut-il vous aider à trouver une formation ?

Les conseillers du service cherchent avec vous les cours qui vous conviennent.

Vos besoins de formation seront inscrits dans la convention que vous signerez avec le service.

Cette convention prévoit un suivi individuel et le contenu de la formation. Selon votre situation, il prévoit, par exemple, une formation en français, une formation à la citoyenneté et une orientation vers un métier ou une formation professionnelle.

Les conseillers du service vous guideront vers les organismes qui répondent à vos besoins.

À la fin du parcours, vous recevrez une attestation de suivi.

À quelles conditions avez-vous droit au parcours ?

  • être inscrit(e) à la commune,
  • vivre en Belgique depuis moins de trois ans,
  • avoir un titre de séjour de plus de trois mois.
  • L’administration communale vous informera sur ces services. Vous trouverez aussi la liste d’un service près de chez vous dans le chapitre Informations-conseils.

Parcours d’accueil en Wallonie

Qu’est-ce que le Parcours d’accueil des primo-arrivants en Wallonie ?

L’objectif du Parcours d’accueil est d’accueillir et d’accompagner les nouveaux résidents étrangers de Wallonie, de les aider à acquérir les connaissances de base sur le fonctionnement de la société et des relations sociales en Belgique et de faciliter leur intégration sur le territoire. Lors de son inscription à l’administration communale, l’étranger primo-arrivant reçoit un document d’information et est orienté vers le bureau d’accueil le plus proche de son domicile. Le parcours d’accueil est actuellement composé d’un module d’accueil (phase obligatoire) et d’une convention d’accueil (actuellement non obligatoire).

L’ensemble du parcours d’accueil est gratuit et est mis en œuvre par les Centres régionaux d’Intégration (CRI).

Pour que la langue ne soit pas un obstacle, il peut être fait appel à un interprète, notamment un interprète provenant d’un service d’interprétariat en milieu social agréé par la Wallonie.

Le dispositif se divise en deux phases :

Le module d’accueil (phase obligatoire)

Le module d’accueil est la première phase du Parcours d’accueil. Il est obligatoire pour certaines catégories de primo-arrivant. Le module d’accueil se compose

  • d’un bilan social gratuit et individuel qui vise à faire le point sur le parcours personnel et professionnel de la personne,
  • d’une information sur les droits et devoirs en Belgique,
  • d’une orientation socio-administrative en fonction des besoins exprimés,

La Convention d’accueil (phase non obligatoire)

Une Convention d’accueil peut être signée entre le primo arrivant et le Centre régional d’Intégration, laquelle lui permet gratuitement de :

  • suivre une formation linguistique
  • bénéficier d’une orientation socio-professionnelle
  • suivre une formation à la citoyenneté

Cette convention a une durée maximale de deux ans et c’est le Centre régional d’intégration (CRI) qui en assure le suivi et l’évaluation.

Le Parcours d’accueil c’est aussi un suivi individualisé et une orientation en fonction des besoins exprimés (langue, travail, logement, famille, santé, loisirs, etc.). La volonté de la Wallonie est de permettre à chacun de bénéficier du soutien et de l’aide adéquate, afin de favoriser son intégration dans son nouveau cadre de vie. L’ensemble du dispositif est donc accessible à toute personne immigrante, sous réserve des places disponibles.

Qui est concerné par le parcours d’accueil des primo-arrivants?

Le primo-arrivant est défini comme : toute personne étrangère qui séjourne en Belgique depuis moins de trois ans et qui dispose d’un titre de séjour de plus de trois mois, à l’exception des citoyens de l’un des Etats membres de l’Union européenne, de l’espace économique européen, de la Suisse et des membres de leur famille.

Le Code wallon de l’action sociale et de la santé définit les personnes qui doivent suivre le module d’accueil du Parcours d’accueil et celles qui en sont dispensées.

Bureau d’accueil pour primo-arrivants à Bruxelles (BAPA)

Le Parlement francophone bruxellois a adopté, en juillet 2013 un décret relatif au parcours d’accueil pour les primo-arrivants domiciliés en Région de Bruxelles-Capitale (RBC). Le parcours d’accueil s’adresse à « toute personne étrangère séjournant légalement en Belgique depuis moins de trois ans et inscrite au registre des étrangers d’une commune de la RBC disposant d’un titre de séjour de plus de trois mois. »

Le BAPA a pour mission d’organiser le parcours d’accueil des primo-arrivants à Bruxelles. Il donne les informations et le soutien nécessaires pour mener une vie en autonomie. Il contribue à l’émancipation sociale en formant à la citoyenneté et à la convivialité dans le contexte urbain, éminemment multiculturel. Il motive les primo-arrivants à suivre des cours de français et des formations.

Le parcours suivi par les primo-arrivants se fait sur une base volontaire et il est entièrement gratuit. Concrètement, il comprend deux volets :

    • Le volet primaire se compose d’un accueil (information sur le parcours d’accueil, les droits et devoirs), d’un bilan social et d’un bilan linguistique.
    • Le volet secondaire se traduit par une convention d’accueil et d’accompagnement. Elle prévoit de fixer un programme d’accompagnement individualisé et la possibilité de suivre des formations : des formations linguistiques (apprentissage de la langue française ou alphabétisation) ainsi qu’une formation à la citoyenneté fournissant des informations de base sur le fonctionnement des institutions publiques, des relations sociales en Belgique et de la société d’accueil.

Les bénéficiaires reçoivent une attestation de suivi du volet primaire, et s’il y a lieu, du volet secondaire du parcours d’accueil. Les Bureaux d’Accueil pour Primo-Arrivants sont chargés de la mise en place du parcours et délivrent les attestations de suivi.

Deux bureaux sont agréés :

L’ASBL VIA dispose de deux implantations :

Schaerbeek, Rue Kessels 14 à 1030 Bruxelles
Permanence du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et le mardi de 17h00 à 20h00
+32 (0) 2 563 52 50
info@via.brussels
http://www.via.brussels

Molenbeek, Boulevard Léopold II 170 à 1080 Bruxelles
Permanence du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et le jeudi de 17h00 à 20h.
+32 (0) 2 563 52 51
info@via.brussels
http://www.via.brussels

Directrice : Janaki Decleire, J.decleire@via.brussels,
+32 (0) 2 563 52 63

Plan//Carte

L’ASBL BAPA BXL

bapa-bxl

L’ASBL BAPA BXL ,

Bruxelles, Boulevard Anspach 1 bte 24, 1000 Bruxelles

Permanence du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h00 et le jeudi de 17h00 à 20h00 durant les périodes scolaires.
+32 (0)2/279.49.70
info.bapabxl@brucity.be
www.bapabxl.be

Directrice : Christelle Sermon, Christelle.Sermon@brucity.be,
+32 (0)2/279.49.70

Plan//Carte

Bruxelles, Boulevard Anspach 1 bte 24, 1000 Bruxelles